“Jeu urbain », une expérience intéressante au cœur du vieux quartier de Hanoi

Le vieux quartier est le trésor de Hanoi. Cette phrase prend tout son sens. C’est la zone où le prix des terrains est le plus cher au Vietnam. En dehors des activités commerciales très animées, les petits temples et anciennes maisons y cachent beaucoup d’histoires intéressantes au cours de leurs siècles d’existence.

Samedi dernier, une amie et moi, nous avons participé à un jeu dans le vieux quartier de Hanoi qui s’appelle « Urban tales Hanoi » avec sept autres touristes français.

C’était le samedi et tous les véhicules étaient interdits à la circulation dans les rues autour du lac Hoan Kiem (lac de l’Epée Restituée). Le moto-taxi m’a déposée à une centaine mètres du lac, d’où j’ai rejoint le café « phố cổ » (café de la vieille ville) au 11 rue Hang Gai à pied. Ce café se cache bien derrière un petit magasin de vêtement et dispose de belles vues sur le lac Hoan Kiem. C’est un lieu fréquenté par les voyageurs à Hanoi. Il sert aussi le café à l’œuf.

Après une limonade bien fraîche, nous nous sommes divisés en deux groupes et étions prêts à retrouver le sceau de l’Empereur Lý Thái Tổ.

Chaque groupe avait son cartable dans lequel il y avait : un bout de bois, une pièce de monnaie, un livret, des lettres, un téléphone portable. En nous basant sur des indices, nous devions trouver et aller à un endroit dans le vieux quartier et demander la personne là-bas les indices suivants.

J’étais heureuse d’être accompagnée par une personne intelligente qui avait fait ses études en France. Il nous était facile de trouver l’adresse du lieu et « la clé » pour avoir plus d’indices. Pourtant, une forte averse nous a  empêchés de sortir du café.

Notre groupe-jeu-urbain-Hanoi

C’étaient les influences du puissant typhon Doksuri qui a frappé le centre du Vietnam, où quatre personnes ont été tuées et des dizaines de milliers évacuées. Après une dizaine de minutes d’attente pour que la pluie devienne moins forte, nous avons porté des imperméables et nous sommes engagés dans la rue.

En deuxième lieu, nous étions contents de continuer les challenges avec du thé et des bonbons typiquement vietnamiens. Les bonbons étaient un peu plus durs à mon goût.

Vieux-quartier-Hanoi-jeu-Urban-tales3

Vieux-quartier-Hanoi-jeu-urban-tales2

Les indices nous ont emmenés à une petite pagode très peu connue par les touristes. Elle a été construite au XIème siècle, après le déplacement de la capitale du Vietnam de Hoa Lu (en province de Ninh Binh actuelle) à Hanoi.

Vieux-quartier-Hanoi-pagode-Ba-Da

Puis, à pied et en cyclo-pousse, nous nous sommes déplacés à plusieurs lieux dans le vieux quartier de Hanoi : l’ancienne maison d’un marchant très riche, une maison communale, une pagode etc.

A chaque lieu, en nous basant sur des indices trouvés, nous avons essayé de trouver la bonne réponse et en même temps cela nous a fait connaître plusieurs histoires intéressantes de Hanoi. Par exemple, l’existence des soldats chinois s’appelant « des pavillons noirs » (ou des drapeaux noirs), les animaux sacrés dans la culture vietnamienne etc.

Et surtout, les sensations quand on trouve la bonne réponse en se basant sur des indices, avec la famille ou des amis, c’est superbe !

vieux-quartier-Hanoi-jeu-urban-tales-photo-du-groupe

« Urban tales Hanoi » est une expérience intéressante pour la famille ou un groupe d’amis. Cela permet de découvrir le vieux quartier de Hanoi d’une façon différente, plus interactive et en dehors des lieux touristiques. Si ton temps et ton budget le permet (~40€/1 personne/demi-journée), tu peux essayer cette activité.

Tu trouveras des commentaires sur ce jeu sur tripadvisor ici.

Et réserver le jeu sur le site : http://www.urban-tales.com/reservations-hanoi/

(Tu peux choisir de recevoir tous les indices et informations en français).

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: