La baie d’Halong – la merveille incroyable de Mère Nature

La baie d’Halong au Vietnam

La baie Halong est l’une des merveilles naturelles les plus incroyables de Mère Nature, et l’un des trésors les plus prisés du Vietnam. À 3 petites heures de route d’Hanoï, la baie d’Halong est située au nord-est du Vietnam, sur les rives du golfe du Tonkin.

La baie est surplombée par plus de 1600 karsts et îlots qui sortent des eaux de la baie jusqu’à des hauteurs de 100 mètres, et les nombreuses caves et grottes s’éparpillent partout sur la baie. Sa beauté pittoresque, son importance archéologique et géologique, ses liens culturels et historiques, ses fruits de mer frais et sa proximité à des accès internationaux font de la baie d’Halong l’un des lieux du Vietnam les plus populaires.

Telle est l’importance de la baie d’Halong, qu’en 1994 l’UNESCO a reconnu le cœur de la baie d’Halong comme faisant partie du patrimoine mondial naturel, et a déclaré que « Outre la baie d’Halong, il n’existe aucun site équivalent sur la liste du patrimoine mondial… ».


Implantation/Emplacement géographique de la baie Halong

La baie de Hạ Long est située sur le côté ouest du golfe du Tonkin, dans le nord-est du Vietnam. La baie est située à environ 35 km au nord-est de la ville portuaire de Haïphong, et à environ 170 km en voiture de la capitale, Hanoï. La ville d’Halong est située sur la côte au nord de la baie. Le voyage d’Hanoï à Halong prend environ 3,5 heures.

baie halong-carte-baie-Halong

La baie d’Halong est formée par l’île de Cat Ba au sud, les îles de Ngoc Hung et Van Canh à l’est, et le littoral vietnamien au nord et à l’ouest. La baie occupe une aire totale de 1 553 kilomètres carrés. Occupant le cœur de la baie entre la ville d’Halong et l’île de Cat Ba, la zone centrale du patrimoine mondial s’étend sur 434 kilomètres carrés.


Caractéristiques naturelles de la baie Ha Long

Îles et Karsts de la baie d’Halong

baie-dhalongLa propriété la plus stupéfiante de la baie de Hạ Long, et sans aucun doute sa plus grande attraction, est définie par les 1 696 îles, îlots et karsts rocheux qu’elle recèle. 989 de ces îlots et affleurements rocheux ont reçu des noms imaginatifs de la part des locaux au fil des ans. Ces noms dérivent des formes perçues, et ils incluent des noms tels que Tête d’homme, Coqs de combat, Bœuf pataugeant, et Buffle vautré.

Avec des hauteurs allant de 50 à 100 mètres et un rapport entre la hauteur et la largeur d’environ 6:1, la majorité de ces pinacles et îlots karstiques possèdent de véritables falaises verticales. Ils sont inhabités, et non affectés par les activités humaines. La taille et le nombre de ces affleurements donnent un contraste saisissant avec les eaux turquoise de la baie lorsqu’elles sont observées au niveau de la mer, et s’imposent en magistrale toile de fond.


Cavernes et grottes de la baie Halong

Baie d'Halong moins touristique - dinner dans une grotte dans la baie d'HalongUne autre propriété exceptionnelle de la baie d’Halong maritime est le nombre d’îlots de calcaire possédant des cavernes et des grottes en leur sein. Le nombre total de cavernes n’a jamais été déterminé, et il en reste certainement d’autres à découvrir.

Afin de préserver l’état naturel et l’intégrité des nombreuses cavernes et grottes de ce patrimoine mondial, seules quelques-unes sont accessibles aux visiteurs. Les plus couramment visitées sont la grotte Thien Cung (ou caverne du Palais Céleste), la grotte Dau Go (ou grotte des Bouts de bois), la grotte de Sung Sot (ou grotte de la Surprise) et la grotte de Trinh Nu (ou la caverne de Vierge).

Les formes et les formations sur les parois et les toits des cavernes, nombre d’entre elles faisant maintenant partie des légendes et du folklore locaux, témoignent des différentes étapes de leur formation au fil des ans. Certaines propriétés des cavernes, telles que les lits coquilliers calcifiés, sont le résultat direct d’anciennes activités humaines.


Mer et lacs de la baie Halong

Sortie en kayak à Hang Luon, HalongLes cavités inférieures de certaines cavernes et grottes sont situées au-dessous du niveau de la mer. En raison de la nature poreuse du calcaire, ces cavités se remplissent souvent partiellement afin de former des lacs et des bassins de marée.

Bien que la plupart d’entre eux soient peu profonds, certains possèdent une profondeur qui n’a jamais été déterminée. La géomorphologie de la baie d’Halong indique avec quasi-certitude que des lacs non découverts sont entièrement ensevelis sous de nombreuses îles. Dau Be (l’île de Tête de chèvre) à elle-seule possède 6 lacs de marée différents.

La mer de la baie de Hạ Long a une profondeur généralement inférieure à 10 mètres, et dispose d’une riche biodiversité d’environ 1 000 espèces d’animaux marins. Plus de 160 espèces de coraux ont été identifiées. Les récifs coralliens occupent 30 % des fonds marins, et dans certaines zones ces récifs recouvrent jusqu’à 80 % des fonds marins. La plupart des fonds marins sont situés à une profondeur de 4 à 6 mètres.


Flore/Faune de la baie Halong

La majeure partie des petits îlots et karsts sont coiffés d’une « couronne » de petits arbustes, tandis que les plus grandes îles sont le foyer de denses forêts tropicales comprenant une avifaune abondante. L’île de Cat Ba et la baie de Lan Ha, sur le flanc sud de la baie d’Halong, est une véritable mine d’or pour les amoureux de la nature.

Le parc national qui occupe la plus grande partie de l’île, et certaines des eaux alentours, ont une diversité allant de forêts pluviales et tropicales vierges à deux étages sur les versants des collines, jusqu’à des mangroves et des récifs coralliens côtiers. L’île accueille diverses espèces de plantes et d’arbres très prisés pour leurs propriétés médicinales, et l’une des espèces de primate les plus rares sur terre, le Semnopithèque de Cat Ba (à tête dorée). Il se peut que seuls 50 de ces animaux nous séparent de l’extinction de l’espèce.

Voir les croisières moins touristiques sur la baie d’Halong ici.


Culture/Histoire de la baie Ha Long

Histoire humaine

Les trouvailles archéologiques suggèrent que des humains ont pu habiter la zone de la baie d’Halong ou ses alentours pendant une durée allant jusqu’à 18 000 ans. Certaines d’entre elles sont suffisamment distinctes pour qu’on leur ait octroyé leur propre nom, telles que le Soi Nhu de l’ère mésolithique et la culture d’Halong de l’ère néolithique. Van Don au sud-est de la baie était autrefois l’un des ports de commerce les plus importants du Vietnam.

Folklore

Il y a peut-être encore plus de mythes, de légendes et de folklore qui entourent la baie d’Halong que dans toute autre zone du Vietnam. Le nom actuel de la baie (la descente du Dragon) est lui-même un mystère. Certains disent qu’il peut être attribué aux Français à la fin des années 1890, tandis que d’autres disent qu’il vient d’un célèbre conte vietnamien.

Les mythes et le folklore enveloppent de nombreuses cavernes et grottes. Des contes d’un amour perdu ; d’un amour interdit à jamais gravé dans la pierre ; de célébrations de mariage d’une splendeur céleste ; de pauvreté et de pouvoir, et autres.

D’autres légendes se basent au moins en partie sur des faits. Certains des célèbres exploits des guerriers vietnamiens de l’Histoire, tels que les héros nationaux Ngo Quyen et Tran Hung Dao, sont devenus des légendes faisant intervenir la baie de Ha Long et ses alentours. Ngo Quyen est célèbre pour avoir enfin vaincu les Chinois après 1 000 ans d’occupation. On se souvient de Tran Hung Dao comme celui qui a ramené ces mêmes tactiques de guérilla à la vie 300 ans plus tard.

Le conte suivant est raconté afin d’illustrer les liens qui existent entre la baie d’Halong et l’histoire vietnamienne, et afin d’expliquer pourquoi la baie est si profondément enracinée dans l’esprit national vietnamien.

Tran Hung Dao et la bataille du Bach Dang

Après avoir été repoussés du Vietnam par Ngo Quyen en 938, les Chinois ont tenté à plusieurs reprises de reprendre leur ancien servage pour en profiter plusieurs centaines d’années de plus. En 1288, une autre flotte chinoise apparaît au large, pour faire les préparatifs de l’invasion. La flotte vietnamienne, sous le commandement des généraux Tran Hung Dao et Tran Khanh Du, était largement plus petite, moins nombreuse, et moins bien armée… mais elle ne se laissa pas intimidée. Elle fit ses propres préparatifs.

En se servant de l’exemple de Ngo Quyen 300 ans plus tôt, Tran Hung Dao ordonna qu’on coupe et qu’on affûte des pieux de bois. On raconte que certains de ces pieux ont été déplacés vers une zone de rassemblement avancée dans une caverne ou sur une île de la baie d’Halong. Cette caverne est aujourd’hui connue sous le nom de Hang Dau Go (la caverne des Bouts de bois), sur l’île du même nom.

À la faveur de la nuit, les Vietnamiens plantèrent les pieux dans les fonds marins en amont de l’embouchure de la rivière Bach Dang (près de l’actuelle Haïphong) jusqu’à ce que les pointes des pieux soient cachées tout près de la surface de l’eau à marée basse.

Les bateaux vietnamiens à faible tirant d’eau continuèrent de se déplacer, en se positionnant pour la bataille, en feignant des attaques et en créant des diversions. Lorsque les préparatifs furent terminés, Tran Hung Dao attendit que le vent et la marée lui soient favorables. Plus tard au cours de l’année 1288, les conditions étaient enfin favorables.

Les forces vietnamiennes se sont mises en formation de combat, et sont parties à l’assaut de la flotte chinoise. Après s’être assurés que la flotte chinoise était complètement engagée dans le combat, les vaisseaux vietnamiens se retournèrent contre la marée descendante et fuirent vers la rivière de Bach Dang. Les chinois les poursuivirent droit de suite, encore plus certains de leur victoire.

Alors que la marée atteignait son plus bas niveau, les bateaux chinois à plus fort tirant d’eau furent empalés par les pieux. Les petits bateaux vietnamiens plus souples purent alors affronter chaque bateau empalé un par un, tels des lions se jetant sur un éléphant blessé bien plus gros… jusqu’au décès final.


Attractions et activités à la baie Halong maritime

Sans aucun doute, ce sont les paysages naturels de la baie d’Halong qui constituent sa plus grande attraction. Les affleurements de calcaire vertigineux se jettent vers le ciel à partir des eaux bleu émeraude. Le nombre et la taille considérables des îles, des îlots et des karsts de la baie sauront donner une leçon d’humilité au voyageur le plus chevronné.

La nage, le kayak, la randonnée et bien sûr la photographie sont les passe-temps favoris des visiteurs de la baie d’Halong − l’une des attractions touristiques les plus populaires de tout le Vietnam. L’abondance de fruits de mer locaux est un autre de ses délices.

Les villages de pêche flottant sont l’attraction humaine la plus populaire. Des populations entières vivent, travaillent et meurent sur ces « îles flottantes » de la baie d’Halong. Les villageois sont principalement des pêcheurs, qui sillonnent les eaux aux alentours de leurs villages en vendant leurs produits frais aux restaurants et aux magasins pour touristes.

Voir les croisières moins touristiques sur la baie d’Halong ici.

 


Recherches utilisées pour cet article : baie halong, croisere baie d halong, baie ha long, voyage baie d halong, baie along, excursion baie d halong, visite baie d halong, baie d halong croisiere, croisiere halong, croisiere en baie d halong, baie halong croisière, circuit bai d halong, halong baie, baie d halong jonque, croisiere jonque baie d halong, baie d’halong, baie d’halong au vietnam, baie d’halong activités, baie halong, baie de hạ long, baie ha long, halong baie, bais d halong, ha long baie, baie d halong merveille du monde, baie d halong maritime…

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: